30 jours pour des bras plus impressionnants

Dernière mise à jour : 13 nov. 2020

La majorité des gens qui s'entrainent les biceps et les triceps le font parfois pour la « pompe ». Ce sentiment d'avoir un afflux de sang élevé dans nos muscles est en effet très agréable. Cependant, ce type d'entrainement n'est pas en surcharge progressive et ainsi les dernières répétitions ne brisent aucunement les fibres musculaires. Le corps humain s'adapte très rapidement et la progression peut ainsi se faire attendre. Afin d'éviter cette adaptation, il faut repousser ses limites musculaires. Les dernières répétitions doivent donc pousser les capacités du corps humain hors de sa zone de confort. Certes, le sentiment de pompe lors d'un entrainement sera agréable, mais elle sera passagère. Si vous voulez vraiment des bras plus impressionnants à long terme, assurez-vous de déchirer vos fibres musculaires en dépassant votre niveau d'échec musculaire. Vos trois à cinq dernières répétitions doivent être vraiment difficiles. L'énoncé « No pain, no gain » n'aura jamais été aussi vrai. Selon les recherches, la fréquence des entrainements et le volume d'exercices jouent aussi un rôle important dans l'hypertrophie des muscles. C'est pourquoi la routine qu'on vous présente devra être effectuée deux fois par semaine en laissant au minimum 48 heures entre elles. Vous pouvez morceler les parties biceps et triceps pour les joindre à vos entrainements de push/pull ou de pecs/dos en plus de faire une journée réservée aux biceps et triceps. Incorporez ces routines à vos entrainement deux fois par semaine. Il ne vous restera qu'à constater la taille plus importante de vos bras dans quelques semaines.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.larevuequebecfitness.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
39 vues0 commentaire